Un début de saison si particulier…

Bonjour à tous,

Il y a quelques mois, je vous avais proposé de découvrir le confinement d’une FrenchWags (cliquez Ici, si vous n’avez pas déjà lu l’article!). Aujourd’hui, plusieurs FrenchWags nous décrivent en quelques mots, ce début de saison si particulier…


Faustine (Paul Bernardoni / SCO Angers) : « La saison commence d’une façon particulière et atypique, il faut s’adapter et adopter les bons gestes. Pour ma part, je n’ai pas pu assister aux premiers matchs à domicile, j’ai hâte d’y aller en famille afin de partager un bon moment et découvrir l’ambiance du stade Raymond Kopa après une si longue période sans football. »


Léa (Rémy Oudin / Girondins de Bordeaux) : « Ça fait du bien qu’ils reprennent la saison, mais avec la jauge des 5000 personnes c’est une ambiance particulière qui fait perdre un peu l’âme des matchs je trouve. Avec les matchs à huit clos maintenant, (limités à 1000 en Gironde, donc le club préfère ne prendre personne), cela va être encore plus bizarre… »


Pauline (Jonathan Clauss / RC Lens) : « Pour l’instant et malgré la situation actuelle avec le covid, le début de saison réussit aux joueurs avec que des victoires ! Il n’y a que 5000 entrées dans le stade et pourtant les supporters maintiennent une super ambiance… les joueurs savent qu’en plus de ces 5000 supporters présents, il y a toute une région derrière eux et forcément ça les touche. Le foot d’avant manque à tous, mais tout le monde est patient et encourageant envers les joueurs, en attendant un retour à la normale ! »


Noémie (Jonathan Delaplace / FC Lorient) : « Malgré la crise sanitaire actuelle, l’ambiance dans l’équipe est toujours bonne, on apprend à vivre avec le virus, d’ailleurs, l’équipe se fait tester tous les jeudis matin. Pour aller au Moustoir, nous devons évidemment porter le masque et il n’y a que 5000 spectateurs. Les résultats du club sont un peu décevants pour ce début de saison, mais ce n’est pas forcément à cause du Covid, il faut que l’équipe trouve ses repères avec les nouveaux joueurs et les résultats s’amélioreront ! »


Meïssa (Rayan Cherki / Olympique Lyonnais) : « Cela faisait tellement longtemps que je n’avais pas pu aller au stade pour voir Rayan joué, que j’étais « heureuse » d’y retourner, c’est une émotion que peu de personnes peuvent comprendre mais c’est une fierté immense de le voir jouer. Par contre, l’ambiance du stade est si triste ! Au Groupama Stadium, il n’y a que les loges et quelques supporters donc c’est vraiment peinant… J’ai vraiment hâte que cette période se termine car ce n’est pas agréable pour les spectateurs mais aussi pour les joueurs. »


Loubna (Yohan Pelé / Olympique de Marseille) : « Le début de saison fut compliqué pour le club au vu du contexte sanitaire. Tous les jours, les joueurs se faisaient tester et malheureusement il y avait toujours de nouveaux cas positifs. Heureusement, la situation est peu à peu rentrée dans l’ordre et le championnat a repris ses droits. Je suis très contente que Yohan ait prolongé son contrat avec l’Olympique de Marseille ! »


Chanel (Fabien Centonze / FC Metz) : « Le début de saison est particulier pour nous comme pour les joueurs. Dans un premier temps, nous sommes obligés de porter le masque tout le match et l’ambiance n’est pas la même du fait que le stade ne soit remplit qu’avec 5000 personnes. Mais nous essayons de supporter les garçon au maximum. Je prends toujours autant de plaisir à aller au stade pour supporter Fabien, j’ai même fait le déplacement à Paris ! Pour ce qui est des résultats, je pense que l’équipe a eu besoin d’un petit temps d’adaptation après 6 mois d’arrêt, mais ils sont solidaires et persévérants. Leur victoire face à Reims est une bonne chose ! »


Ornella (Aurélien Tchouameni / AS Monaco) : « Je décrirais ce début de saison comme unique au vu de la crise sanitaire. Nos premières appréhensions étaient les contaminations possibles de part la proximité des joueurs à l’entraînement et lors des matchs. Heureusement, les joueurs sont très souvent testés ce qui me soulage et réduit notre appréhension. Que ce soit à la maison ou dehors, nous ne négligeons pas les gestes barrières ! Ceci dit, le début de saison se passe très bien à Monaco, la dynamique est intéressante et l’ambiance au stade reste présente. Même avec moins de supporters, ils ne perdent pas leurs voix, c’est encourageant et chaleureux comme ambiance. Pour moi, c’est aussi la transition entre l’ambiance Bordelaise et Monégasque. J’espère que les choses rentreront vite dans l’ordre et que cette épidémie ne sera bientôt plus qu’un mauvais souvenir. »


Magalie (Daniel Congré / Montpellier HSC) : « J’avais hâte que la saison reprenne ! Nous étions en permanence dans le questionnement et le doute vis-à-vis du championnat. Notre vie est rythmée par le football alors forcément il nous manquait quelque chose… Pour le MHSC et mon mari, la saison commence vraiment bien ce qui met tout le monde dans une énergie positive ! L’ambiance au stade est différente de celle que l’on connait, mais comme les résultats sont là, nous passons quand même de beaux moments au stade. Malgré le virus, nous espérons que la saison pourra se dérouler sans problème. »


Axelle (Dennis Appiah / FC Nantes) : « Le début de saison est assez particulier. La Beaujoire est un très beau stade avec beaucoup d’ambiance habituellement, en limitant à 5000 personnes, nous ne retrouvons plus cette ambiance qui est géniale, c’est tellement dommage. J’espère que les choses redeviendront normales rapidement… Au niveau des résultats, pour l’instant,ils sont en dents de scie, l’équipe n’a pas encore trouvé sa vitesse de croisière. »


Ophélie (Pierre Lees-Melou / OGC Nice) : « Heureusement que la saison a commencé et que le football a repris ses droits après ces longs mois d’arrêt ! Revoir mon conjoint sur le terrain est en sentiment particulier. Malheureusement pour nous, à Nice, tous les matchs ont été à huit clos et nous n’avons donc pas pou vivre les retrouvailles au stade comme dans certains clubs. J’attends patiemment que la crise sanitaire se calme afin de profiter de l’ambiance au stade mais comme on dit : La santé avant tout ! »


Pacific (Théo Saint-Luce / Nîmes Olympique prêté au Red Star) : « Pour moi le début de la saison a été un peu stressant mais il faut s’habituer parce que ça sera souvent comme ça, j’aurai beaucoup aimé rester à Nîmes car c’est vraiment ma ville de coeur mais Théo a été prêté pour un an au Red Star. Je suis super contente car le club est vraiment bien, il y a une super ambiance et Paris niveau opportunité professionnelle c’est mieux donc au final c’était la meilleure solution ! J’ai pu assisté à quelques matchs depuis le début de la saison, et même si il y a un quota limité de supporters, il y a vraiment une super ambiance ! »


Floriane (Adrien Truffert / Stade Rennais FC) : « Tout d’abord, le début de saison se passe plutôt bien pour nous à Rennes. Cependant, nous sentons bien la présence du virus puisque je n’ai pas pu assister à certains matchs qui étaient à huis-clos. Lors du dernier match, j’ai eu la chance de vivre les premiers pas d’Adrien en Ligue 1, ce fut un réel bonheur ! En plus, il a réalisé une très belle performance et les quelques supporters présents ont bien mis l’ambiance ! ».


Nelia (Jean-Philippe Krasso / AS Saint-Etienne) : « Tout d’abord, la signature de Jean-Philippe à l’ASSE est une grande joie, c’est lʼaboutissement de son travail. J’ai, bien sûr, eu quelques craintes, cela représente beaucoup de changements pour moi, Jean-Philippe a un peu l’habitude mais moi pas. Je trouve que nous avons été très bien accueillis autant par les supporters que nos voisins, nous avons reçu beaucoup de messages de bienvenue, même dans la rue on l’arrête régulièrement pour l’encourager, tout le monde est bienveillant, c’est génial ! Maintenant, cʼest un mélange de joie, stress, ce sont les montagnes russes chaque semaine ! Le voir sur la pelouse en préparation avec cette nouvelle équipe était beau et plaisant mais depuis la reprise il nʼa pas beaucoup joué donc, pour ma part, cʼest un peu frustrant, mais cʼest le métier rien nʼest jamais garanti. Il me dit de laisser le temps et que le travail paie toujours donc je me dis que son tour viendra et tant quʼil est positif ça me rassure. Evidemment, il y a cette grande joie parce quʼon fait un bon début de saison, cʼest agréable malgré les conditions sanitaires actuelles. Nous avons la chance de pouvoir encore assister au match donc on encourage lʼéquipe au maximum pour essayer de combler le vide du stade… Jʼespère qu’ils vont continuer à nous faire autant plaisir toute la saison. »


Laurie (Lebo Mothiba / RC Strasbourg) : « Le début de saison est très spécial pour moi. Lebo est blessé et je ne vais pas au stade car je travaille plus de 45h par semaine (avec le Covid, le travail en laboratoire est très très compliqué…). Ce que je peux ressentir auprès de Lebo est que l’ambiance au stade est très particulière. A Strasbourg, nous avons l’habitude de jouer chaque match à guichet fermé alors la limite de 5000 spectateurs se voit et joue beaucoup sur les résultats de l’équipe. Les joueurs ne ressentent pas le même soutien et la même ferveur. Chaque semaine, les joueurs se font tester et l’attente des résultats est pesante sachant que Strasbourg est l’équipe ayant eu le plus de cas positifs… Nous espérons que cela s’arrête rapidement même si ce n’est pas demain la veille malheureusement…


J’espère que cet article vous a plu,

FrenchWags

frenchwags

Laisser un commentaire